Skip links

Valenciennes, ville coup de cœur !

Valenciennes, l’une des nombreuses moyennes villes de la région des Hauts-de-France. Situé dans le département du Nord.
Elle n’est situé qu’à 45 km de Lille et à 10 km de la Belgique (et à 65 km de là où j’habite). Elle compte plus de 43 600 habitants (chiffres de 2016), ce qui lui vaut d’être la 6è ville du Nord et la 10è des Hauts-de-France. La ville et sa région est peuplée de 367 992 (chiffre de 2013).

La ville :

Jadis, elle était une ville industrielle et minière. Et elle a su très bien se reconvertir en une ville moderne alliant modernisme, justement, et vielle-ville (et de charmantes rues).
Grâce au tramway, qui est réapparu en 2006 (“réapparu” car arrêté entre 1966 et 2006), une métamorphose du centre-ville a eu lieu ainsi que les abords du tracé de la ligne T1 et T2 .

(P.S : Vous m’excuserez la qualité et le cadrage de certains clichés qui ont été prises, pour certains, il y a plusieurs années)

Photos prises entre décembre 2013 et août 2019.

Les endroits clés :

Parc de la Rhônelle 

Ce parc a été élaboré par l’architecte Henri Martinet dont sa base était la rivière éponyme qui passait par cet endroit. Il traça des petits chemins sinueux, plaça des grosses pierre pour y donner l’illusion de ruines. Sa finition se fit en 1904. Elle y comporte également de jolies sculptures.

La gare

Le bâtiment voyageur fut ouvert en 1909. Elle dessert Lille, Lens, Douai, Valenciennes, Cambrai, Aulnoye-Aymeries, Jeumont, Hirson et Charleville-Mézières via les TER et Paris via le TGV. Elle est fréquentée annuellement par plus de 3 millions de voyageurs (chiffre de 2015).

Valenciennes29

Musée des Beaux-Arts

Le musée des Beaux-Arts a été ouvert au public en 1801. En juin 1909, un nouveau bâtiment fut construit et inauguré. En 1995, ce “nouveau” bâtiment a été complètement rénové pour mieux correspondre à ses ambitions. Le musée abrite peinture, sculpture mais aussi une collection d’antiquité locale ainsi qu’un cabinet de dessins.

dav

L’université

Fondée en 1968, elle était nommée jusqu’en 2017, l’Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis.
L’Université Polytechnique des Hauts-de-France (telle est sa dénomination désormais) propose une multitudes de filières dans divers domaines.
Elle comporte 3 implantations, l’une à Valenciennes et deux autres à Maubeuge et Cambrai.
(Notes personnelles : Je suis allé aux portes ouvertes le 10 février 2018 pour voir, un peu, ce à quoi elle ressemblait de l’intérieur et ce qu’elle proposait. J’avoue être un peu curieux et m’intéresser au système scolaire français, d’où ma démarche d’y aller (assister à un cours ne me déplairait pas non plus, l’appel est lancé.)
A l’instar des autres futurs élèves (même si je ne m’en prédestine pas personnellement), j’ai eu l’occasion de voir les bâtiments où s’enseignent les cours des différentes filières. A cette occasion également, l’une des résidences universitaire était ouverte au public sur base de visites.)
Il y a plusieurs associations estudiantines propice à une vie extra-scolaire. Et la ville a aussi beaucoup d’infrastructures de loisirs (cinéma, spectacles, bar, patinoire,…) pour compléter le tout.

Le boulevard Watteau

Une rénovation urbanistique a eu lieu sur ce boulevard en 2018, travaux qui ont duré 9 mois.

sdr

Le Phénix (salle de théâtre) 

Salle de spectacle nationale inauguré le 26 janvier 1998. Elle comporte deux salles de spectacle, une de 750 places et une autre, plus intimiste, un studio de 190 places. Mais également un espace de répétition et d’exposition ainsi qu’un restaurant. Elle propose du théâtre, de la musique et de la danse.

dav

 L’un des lycées de la région (Lycée du Pays-de-Condé) 

Je m’y suis rendu lors des portes-ouvertes en 2018 (le 24 mars), dans le but aussi de comprendre un peu plus le système scolaire français.
Ce lycée est situé à Vieux-Condé, à quelques kilomètres de Valenciennes.

Stade du Hainaut

Le Stade du Hainaut à été inauguré le 26 juillet 2011. Situé dans l’Avenue des Sports (ça ne s’invente pas), il comporte plus de 25 000 places, ce qui lui vaut d’être le 20è stade en terme de capacité. Il n’accueille pas que des matchs de football, mais également des concerts où, dès lors, sa capacité passe à 35 000 places.
Auparavant, à quelques pas de là, c’était le stade Nungesser, démoli peu après l’inauguration du Stade du Hainaut, qui accueillait les matchs de l’équipe valenciennoise de football. Il avait été inauguré en 1929.
En 2006, alors que Valenciennes était en Ligue 1, il fallait un stade d’une plus grande capacité. Et dû à un manque de place, il n’était plus possible d’agrandir l’ancien stade.

Étang Chabaud latour

Il est situé à Condé-sur-Escaut, et quasi à la frontière belge (qui n’est qu’à quatre kilomètres de là). Ce lac fait partie d’un milieu semi-naturel d’une superficie de 250 hectares. Ce n’est pas une réserve naturelle mais néanmoins il abrite une grande richesse écologique.
L’Étang est un lac d’affaissement minier (explications ICI) et a beaucoup de fonctions comme : une réserve d’eau pour les pompiers, la possibilité de pêcher, c’est un lieu touristique évidemment et de base nautique.
(Notes personnelles : C’est un endroit très très calme, propice à la relaxation, aux pics-nics et à beaucoup d’autres choses)

Étang du vignoble

Qui s’appelait au début du XXè siècle “Le vert gazon” qui vient du nom d’un hameau situé non loin de là, sur les abords de l’Escaut.
Là aussi, c’est évidemment un lieu touristique mais également de pêche et il comporte également une base nautique.

Place d’Armes

Marché de Noël

Edition 2017. Malheureusement, il n’y a pas de photo de nuit car le plus souvent je pars toujours aux alentours de 17h00.

Cité des congrès de Valenciennes

Ce nouveau lieu d’exposition et de culture est tout récent. Il a été inauguré le 27 janvier 2017, construit sur le site d’une ancienne friche industrielle.

Parc Loisirs et Nature de La Porte du Hainaut

Situé à Raismes, il a été réaménagé et réouvert en juin 2013. Cette base de loisirs s’étend sur une surface de 40 hectares. De nombreuses activités y sont proposés comme : le pédalo, une aire de jeu, une tyrolienne, un skate-park et bien d’autres. Deux étangs dont un dédié notamment pour la péche. Même des tables de pic-nic sont à disposition.

L’hôtel de ville

Construit en 1611, le bâtiment est classé “monument historique” depuis 2001. Mais, suite à un incendie survenu en 1940, il n’y a que la façade qui est d’origine.

Office du Tourisme

Situé à la rue Askièvre, 1 (non loin de la Place d’Armes) dans une maison dite “Espagnole” qui, aussi étonnant que ça puisse paraitre, n’était pas à cet endroit à l’origine.
En effet, suite à l’aménagement urbain en 1964, elle fut démontée de son endroit d’origine pour être reconstituée à l’endroit actuel.

Basilique Notre-Dame de Saint-Cordon

Construite entre 1852 et 1864 , elle est inscrite depuis 1996 comme “monument historique”.
Actuellement en travaux de restauration depuis 2007 (plusieurs complications ont prolongés la durée des travaux), ceux-ci devraient être terminée pour le second trimestre 2020.

Eglise Saint-Géry

Edifiée dans la première moitié du XIIIè siècle, elle est la plus ancienne église de Valenciennes.
Son beffroi est ajouté en 1851. Ceci dit, elle a été bombardée en 1944 pour être reconstruite et terminée en 1965.
L’église a été classé “monument historique” en 1944.

Rue des sayneurs

La plus petite rue de Valenciennes

Dans la région :

Saint-Amand-les-eaux

Fresnes-sur-Escaut

Denain

Situé à 10 kilomètres de Valenciennes, elle a été un fleuron de l’industrie en étant proclamé capitale du charbon et de l’acier. Denain comptait 15 fosses qui aura extrait quelque 34 000 000 de tonnes de charbon. Sur les 15 fosses, 3 sont classées au patrimoine mondial de l’UNESCO (Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture). La ville fait partie de la communauté agglomération de la Porte du Hainaut (regroupement de 39 communes).

Condé-sur-Escaut 

Transvilles 

Appelée jusqu’en 2005 “Semurval”, Transvilles est le réseau de transports de Valenciennes et sa périphérie. Elle comporte 39 lignes dont 2 lignes de tramways. Après être passée par de nombreuses entreprises, elle est dirigée, depuis 2015 par la RATP Dev (via sa filiale valenciennoise “Compagnie des Transports du Valenciennois et du Hainaut (CTVH)”).

Maintenant, je vais être un peu subjectif… Et y mettre des petites notes personnelles…

Dès ma première venue le 20 décembre 2013, j’ai directement eu un coup de cœur pour cette ville. Les gens y sont très accueillant et très sympa. J’y ressens une atmosphère positive à chaque fois que je vais sur place.
Et je ne pouvais pas faire cet article sans mentionner l’Office du Tourisme de Valenciennes qui a une équipe vraiment sympathique, je n’ai pas encore vu une autre OT soutenir et partager autant le travail, amateurs ou non, des touristes qui sont de passages dans la ville ainsi que ses habitants, et ça, selon moi, c’est très important et ça donne une belle image positive de Valenciennes.
J’adore cette ville parce qu’on peut tout trouver à portée de main. Entre les parcs, les endroits touristiques, l’urbanisme (je trouve l’hypercentre super joli), la campagne.
On peut se ressourcer dans le parc de l’Etang Chabaud Latour à Condé-sur-Escaut. C’est super relaxant.
Un endroit où je passe quasi systématiquement, c’est au “Waffle Factory” situé à la Place d’Armes prendre une gaufre à la crème de Marron, un délice pour mes papilles).

Plus d’infos :

Source :

L’hôtel de ville de Valenciennes. Consulté le 28 août 2019 à 19h12. Disponible sur : https://fr.wikipedia.org/wiki/H%C3%B4tel_de_ville_de_Valenciennes
Valenciennes. Sauvée, la basilique
Notre-Dame sera bientôt débarrassée de tous ses échafaudages. Consulté le 01 septembre 2019 à 16h03. Disponible sur : www.lobservateur.fr/valenciennois/valenciennes/2019/07/04/valenciennes-sauvee-la-basilique-notre-dame-sera-bientot-debarrassee-de-tous-ses-echafaudages